--

 Située dans les Pyrénées Orientales en Haut-Conflent, près des bassins d'effondrement de la Cerdagne au Sud-Ouest et du Capcir au Nord, la commune abrite un important domaine de ski nordique, ainsi qu'une petite station de ski alpin familiale et l'aérodrome de la Quillane implantés au Col de la Quillane (1717 m d'altitude).

 

UN PEU D'HISTOIRE...

Première mention du nom en 942, ipsa Laguna, puis villa Lacuna (1011), ça Laguna (1267), La Leguna, La Laguna (XIVe siècle), La Llaguna (1632) et enfin La Llagonne. Le terme latin lacuna renvoie à lagune, cette lagune ayant été asséchée au XXe siècle pour y faire passer la RN118.
Le nom Catalan de La Llagonne est La Llaguna.
Au moyen âge, un premier village se trouvait autrefois à 700 m plus à l'ouest, au lieu-dit « Iglesi Vella » (« la vieille église », mentionné dans le cadastre de 1834) où se trouve encore un antique sanctuaire.
L’histoire du village débute en 811 à la conquête du Roussillon par Charlemagne.

En 866 est fondée l’église saint Vincent.
En 942, La Llagonne (le vilar de La Llagona) et son église Saint-Vincent, sont donnés par le comte de Cerdagne Sunifred à l’abbaye de St Michel de Cuixa qui conserve les lieux comme fief jusqu’à la Révolution. Cette donation est confirmée par le pape Serge IV en 1011 (« Villam Lacunam cum eglesia sancti Vincentii »).
En 1267, on retrouve la mention d’un castrum de ça Laguna, désignant une fortification. La tour circulaire de l’église fortifiée en est probablement un vestige. La tour la surplombant est nommée « Le Capil ». Elle fut construite en 1267 en même temps que les fortifications de la ville dans le but de prévenir les invasions françaises. La frontière franco-aragonaise se trouvait alors plus au Nord, au col, juste après Puyvalador. La tour avait un rôle d'alerte, elle était le maillon central d'un dispositif qui était complété par la tour des Angles, celle de Prats Balaguer, celle de Fetges, celle de La Quillane et celle d'Ovansa.

 

Hameau des Cortals

Le hameau des Cortals situé à l’est du village appartient quant à lui à la baronnie de Nyer, et donc à la famille de Banyuls de 1340 à la Révolution.
En 1822 le village des Cortals est rattaché à La Llagonne, n'ayant pas une taille suffisante pour constituer une commune.

 

Vauban

La santé des habitants de La Llagonne est réputée comme en témoigne une lettre de Vauban datant de 1679 :
"On y jouit d'un air un peu froid à la vérité, mais si sain que les habitants m'ont dit leur être ordinaire d'y vivre 80 ou 90 et jusqu'à 100 ans. Les hommes y sont très bien proportionnés dans leur taille, et tous ont les jambes bien faites, les dents blanches, les yeux vifs, de l'esprit et entendent à demy-mot ce qu'on leur veut dire, au surplus un peu pendarts et gens à escoupeter leurs ennemis sans beaucoup de façon.
Vauban "


iC calendar

Aucun lien de menu publié vers le composant iCagenda n'a été trouvé !

Aucun lien de menu publié vers le composant iCagenda n'a été trouvé !

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30